Close
Logo

A Propos De Nous

Sjdsbrewers — Le Meilleur Endroit Pour En Apprendre Davantage Sur Le Vin, La Bière Et Les Spiritueux. Des Conseils Utiles D'Experts, Infographies, Cartes Et Plus Encore.

Articles Populaires

Image
Des Articles

L'appel durable de Rogue Dead Guy Ale

L

La popularité durable de Rogue Dead Guy Ale est un rappel bienvenu que les gardiens autoproclamés de la bière artisanale exercent beaucoup moins d'influence qu'eux (d'accord, nous ) aiment imaginer. Pour chaque chasseur de baleines, serveur de ligne et blogueur slobby, il y a 99 personnes normales et bien ajustées qui préfèrent la bonne bière à la mauvaise bière. Ils votent avec leurs portefeuilles plutôt qu'avec leurs babillards électroniques, et ils comptent infiniment plus que les grandes gueules éloignées. Ignorant la minorité implacablement vocale des geeks de la bière hardcore qui évitent les brasseries à l'avant-goût du malt - en particulier celles qui n'ont pas la décence pour se cacher derrière le vieillissement en baril, l'infusion de fruits ou la fermentation exotique - les buveurs de bière de base dans les 50 États sont toujours joyeux. ce doux, maibock -une bombe au caramel inspirée, 22 ans après son introduction dans la brasserie originale Rogue à Ashland, Oregon.

En fait, bien qu'il hésite à y faire référence comme son offre «phare», le président de Rogue, Brett Joyce, rapporte que Dead Guy représente toujours environ 40% des ventes de l'entreprise, un chiffre plus ou moins stable depuis peu de temps après ses débuts en 1994. . C’est remarquable compte tenu du changement radical du marché américain de la bière vers le houblon depuis la première administration Clinton, et cela est encore plus étrange compte tenu de la culture iconoclaste de Rogue.



Les dirigeants autoproclamés d'une «révolution de la bière» préféreraient probablement que leur pain soit beurré par l'un des embouteillages de plus en plus étranges qui attirent toute l'attention qu'ils reçoivent des médias de la bière (sociaux et autres) ces jours-ci. Mais les factures ne se paient pas d'elles-mêmes, et Dead Guy est le cheval de bataille qui souscrit une écurie pleine de bières acrobatiques telles que Sriracha Hot Stout et Ale Voodoo Donut Mango Astronaut Ale , sans parler de La bière la plus éclatante d'Amérique , celle à base de levure de la barbe du brasseur.



36 cadeaux et gadgets pour tous ceux qui aiment les boissons

Mais bien que ce soit une bière relativement apprivoisée selon les normes contemporaines, et carrément une comédie musicale d'église selon les normes Rogue, Dead Guy Ale a une histoire de création décalée de manière appropriée. La Rogue Dead Guy originale était une bière maison infusée au poivre sur le thème de Dia de los Muertes, brassée pour la Casa U-Betcha, maintenant fermée, un restaurant Tex-Mex de Portland. Les clients ont adoré à la fois le nom et l'étiquette désormais emblématique avec un squelette buvant de la bière perché au sommet d'un tonneau en bois. Ainsi, lorsque le partenariat U-Betcha a suivi son cours, Rogue a sagement transféré le nom de la bière la plus populaire de sa brasserie, une beauté bâtardée jusqu'alors connue sous le nom de Maierbocker.

Selon Joyce, le maître brasseur John Maier avait créé ce proto-Dead Guy en «jouant jusqu'à ce qu'il trouve cette variante classique de Rogue de brassage d'une bière, traditionnellement une bière blonde, avec une levure de bière», en particulier le fameux-comme-levure-va de Rogue. souche maison, Pacman. Ainsi, bien qu'aujourd'hui, il puisse se présenter dans votre verre à pinte comme un spécimen assez modeste, soyez assuré que Dead Guy est une production Rogue de part en part: un voleur d'identité d'une bière américaine toute l'année se faisant passer pour une bière allemande saisonnière, à la suite d'un passer comme une bière de chili quesadilla-joint. L'autre grande chose à savoir sur Dead Guy est qu'il est objectivement excellent.



Même si la race la plus passionnée de bière ne lui prête plus beaucoup d'attention, Dead Guy bénéficie toujours d'un score RateBeer de 88, ce qui se traduit par un style ajusté de 99. Les maibocks traditionnels, également connus sous le nom de helles bocks, sont rares dans le brassage américain, et Rouge fait la seule bière que je connaisse, donc il n'y a pas une tonne de comparaison avec le pays, mais Dead Guy est juste un sacré bon truc sous n'importe quel nom. Pourtant, j'ai toujours eu du mal à trouver des fans passionnés parmi mon monde, certes insulaire, d'associés de bière-geek. Bien sûr, il y a le facteur houblon, mais lorsque j'ai recherché les témoignages de Dead Guy, d'autres choses sont également apparues.

Rogue ne jouit pas de la meilleure réputation parmi les initiés et les observateurs de l'industrie de la bière. Son cul intelligent offres d'emploi deviennent parfois viraux dans le 'Qui voudrait un jour travailler ici?' façon, et il y en avait problèmes de travail . Cependant, j’ai parlé à quelques personnes qui y travaillent et elles n’ont rien à redire sur l’endroit. Et ma brève conversation avec Joyce a suggéré qu'il était un mec agréable et raisonnable. Cela dit, je suis prêt à croire que Rogue est un milieu de travail difficile.

Les bières voyous sont également chères. Je ne suis pas qualifié pour dire que leur marge bénéficiaire est plus élevée que celle de la prochaine brasserie, car je ne suis comptable de personne, sans parler de la leur. Mais quelques gérants de bar à qui j'ai parlé ont dit qu'un baril de Dead Guy peut coûter 20 à 30% de plus que ce à quoi ils s'attendaient, ce qui correspond à mon expérience dans le magasin de bière - un sixer de Dead Guy coûte environ 13 $ dans mon quartier, alors que La Sierra Nevada Pale Ale coûte 10 $. Mais le marché supporte ce qu'il supporte, et je n'ai aucune mauvaise volonté envers un brasseur qui évacue autant de centimes qu'il le peut. La bière n'est ni un logement, ni une éducation, ni des soins de santé. Gagnez votre argent, ça va.



Je suis tout à fait d'accord avec une autre critique courante de Rogue, cependant. Il refuse de dater ses bières, ce qui est, ahem, gras pour toute brasserie en 2016 , sans parler de celui qui propose des bières indiennes appelées 4 Hop, 6 Hop, 7 Hop et 8 Hop. Je sais que nous, les types de bière, avons tendance à trop fétichiser la fraîcheur de nos jours, mais si vous expédiez de l'IPA dans les 50 États, vous devriez donner aux clients à 3 000 miles de distance une chance de se battre. Ne pas divulguer quand votre bière a été brassée n’est pas révolutionnaire, c’est odieux. Datez vos foutues bières, Rogue.

Mais revenons à mon amour pour Dead Guy: je suis sûr que c'est mieux frais, mais le profil de saveur est celui qui peut résister à quelques mois sur les étagères. Joyce m'a dit que c'était bon jusqu'à un an, ce qui semble juste. Je n’ai jamais eu de mauvais Dead Guy, même si certaines bouteilles sont plus vibrantes que d’autres. J'irai à la brasserie un beau jour et je vérifierai à la source. Jusque-là, cependant, je suis toujours convaincu que tout Dead Guy que je trouverai ici dans le Massachusetts sera plein de saveurs de caramel, de miel et de fruits noirs, avec une amertume modeste mais réelle en finale. Rogue Dead Guy fait partie du top des classiques de la bière artisanale qui devraient être revisités au moins deux fois par an.