Close
Logo

A Propos De Nous

Sjdsbrewers — Le Meilleur Endroit Pour En Apprendre Davantage Sur Le Vin, La Bière Et Les Spiritueux. Des Conseils Utiles D'Experts, Infographies, Cartes Et Plus Encore.

Des Articles

Ce bourgeon est pour qui? La bataille pour «Budweiser» s’étend sur des siècles, des pays et des tribunaux

Dans une grande partie de l'Union européenne, une bataille est menée depuis plus d'un siècle entre deux brasseries: Anheuser-Busch InBev (AB InBev) et la bien plus petite Budweiser Budejovicky Budvar, propriété tchèque. C’est une histoire les litiges commerciaux les plus anciens , et le sujet de centaines d'affaires judiciaires ce siècle.

La bataille, bien sûr, est sur le nom Budweiser .



Tout a commencé à Saint-Louis, dans le Missouri, où entreprenant Immigrants allemands construit une brasserie familiale. Eberhard Anheuser, qui avait été copropriétaire d'une brasserie de Saint-Louis, rachète ses investisseurs en 1860 , et l'a renommé E. Anheuser & Company. Après s'être marié dans la famille Anheuser, Adolphus Busch rejoindra l'entreprise de son beau-père et deviendra copropriétaire. Anheuser-Busch a finalement été acquise par la brasserie internationale belge InBev en 2008 .



Chaque amateur de bière a besoin de ce chapeau

Anheuser-Busch InBev (AB InBev) possède de nombreuses marques de bière bien connues aux États-Unis, et sa marque Budweiser reste un bière la plus vendue aux États-Unis ainsi que à l'échelle mondiale .

Cependant, la plupart des Américains seront peut-être surpris d’apprendre que le succès d’AB InBev Stock américain ne se trouve pas en Europe, où la société mère est basée - du moins pas sous le même nom. En effet, la brasserie tchèque Budvar, créée en 1895, se réserve le droit d'utiliser le nom Budweiser.



Atteindre ce droit n’a cependant pas été facile. Au lieu de cela, une histoire complexe se cache derrière le nom «Budweiser», et selon l'endroit où vous la buvez dans le monde, le nom de la bière peut être différent.

Bien qu'AB InBev réclamations avoir brassé la bière Budweiser depuis 1876, près de 20 ans avant la fondation de Budvar, la décision d’Adolphus Busch de nommer la bière américaine «Budweiser» est controversée. Traduit par «de Budweis», le nom fait explicitement référence à une ville de la République tchèque, České Budějovice (Budweis en allemand ou en anglais), connue pour ses brasseries, dont Budvar.

Lorsque Budweiser Budvar a traduit Anheuser-Busch devant le tribunal de New York en 1896, selon un Article de 2014 dans le magazine Time , Les propres déclarations d'Adolphus Busch devant le tribunal de district de New York ont ​​été utilisées contre lui: «La bière Budweiser est brassée selon le processus bohémien Budweiser», a déclaré Busch au tribunal. «L'idée était simplement de brasser une bière de qualité, de couleur, de saveur et de goût similaires à la bière alors fabriquée à Budweis ou en Bohême.»



Ces propos ont seulement aidé Budweiser Budvar à renforcer ses prétentions contre AB InBev. Une décision de justice qui en résulta divisa les deux Budweisers en sphères d'influence: Anheuser-Busch utiliserait le nom «Anheuser-Busch Bud» pour son image de marque dans une grande partie de l'Europe. Pourtant, comme l'écrit Benjamin Cunningham dans son article de 2014, «l'inverse est vrai dans une grande partie du reste du monde». Aux États-Unis et au Canada, Budvar est vendu sous le nom de «Czechvar».

Les choses sont encore plus compliquées pour Anheuser-Busch en Allemagne, où Bitburger, une brasserie locale et l'Allemagne marque de bière pression la plus vendue , a fait valoir devant le tribunal que le mot «Bud» ressemblait trop à sa propre marque, «Bit». Anheuser-Busch finalement a gagné cette affaire en 2007.

En Italie , en 2013, la Cour suprême italienne s'est également retrouvée à régler une affaire concernant Budweiser. Elle a tranché en faveur de Budvar, convenant qu’AB InBev ne pouvait pas utiliser le nom Budweiser dans ce pays en raison de la marque existante du brasseur tchèque. Les Italiens aussi devraient boire du «Bud».

Cette même année, un Royaume-Uni. décision du tribunal a décidé diplomatiquement qu'AB InBev et Budvar avaient les droits sur le nom Budweiser, estimant que les consommateurs étaient suffisamment avertis pour faire la différence. Cela aussi est discutable, mais prouve que même le «roi des bières» a ses limites empiriques. Le Budweiser le gazon était fait rage aujourd'hui.