Close
Logo

A Propos De Nous

Sjdsbrewers — Le Meilleur Endroit Pour En Apprendre Davantage Sur Le Vin, La Bière Et Les Spiritueux. Des Conseils Utiles D'Experts, Infographies, Cartes Et Plus Encore.

Catégories

Des Articles

Trois feuilles au vent: un voyage autour des mots du monde pour boire… et le lendemain matin

L

Un article récent dans le atlantique a retracé l'histoire des nombreux mots et expressions que les anglophones du monde entier ont développés pour exprimer le simple fait que quelqu'un a bu trop de verres. L'article a utilisé le thésaurus 2014 de David Crystal, Les mots dans le temps et dans le lieu , qui lui-même est basé sur l'Oxford English Dictionary. Nous sommes toujours en train de fouiller dans notre propre exemplaire du livre pour prouver qu'il y a toutes sortes de plaisir à lire dans un thésaurus avec un verre de vin à la main . Jusque-là, vous voudrez profiter de cette liste des nombreux, nombreux (est-ce un de plus de nombreux un verre de trop?) façons d'exprimer le simple fait que quelqu'un en avait un de trop.

Avant de commencer, nous devons aborder le mot ivre lui-même. Nous pouvons remonter au moyen anglais «fordrunken». Comme le montre ce graphique de la visionneuse Ngram de Google Livres, «ivre» est apparu sur la scène dans les années 1500. Après une brève montée en popularité au XVIIe siècle (parmi les textes sources auxquels Google a accès), ivre a secoué une période de volatilité pour profiter d'une ascension régulière à travers l'histoire moderne. Après avoir culminé au début des années 1930 (le combo de la dépression et la fin de la prohibition fera cela), ivre semblait être sur le point de trouver un nouveau sommet de l'ère moderne pendant la Grande Récession.



Histoire de l



36 cadeaux et gadgets pour tous ceux qui aiment les boissons

L’origine de bon nombre de ces expressions - les «Trois feuilles au vent» dans le titre de cet article n’est pas trop difficiles à discerner parmi eux - sont des artefacts historiques, même si leur utilisation perdure. Heureusement, l'O.E.D. est infatigable dans ses efforts pour retracer l'histoire et l'évolution de la langue anglaise, lequel à atlantique était assez gentil pour noter . Voici ce qu’ils ont trouvé!

  • 1564: Tippled - Pour tippler, le nom d'un taverne
  • 1611: Bosselé - Inspiré de la «démarche chancelante» de l'ivrogne
  • 1627: Haut - Avant que les Britanniques ne découvrent l'herbe, ils parlaient parfois de personnes ivres de cette façon.
  • 1770: Groggy - Ayant bu trop de grog, la boisson du marin au rhum et à l’eau
  • 1811: Lushy - De l'argot «luxuriant», qui signifie tout type de bière ou d'alcool
  • 1897: Vers le haut du pôle - Un autre terme nautique, faisant probablement référence à un mât
  • 1917: Blotto - Comme dans, absorbe l'alcool comme le papier buvard absorbe l'encre
  • 1923: Poggled - A ses origines dans le mot hindi selon , pour «fou»
  • 1943: Plonked - De «plonk», une prononciation facétieuse de vin blanc , ou vin blanc, ce terme est devenu populaire en Australie avant de se répandre dans d'autres pays anglophones.
  • 1957: Honkers - Parmi ses nombreuses racines possibles, il y a le verbe d'argot «klaxonner» ou vomir.
  • 1968: Gaspillé - Vous pouvez remercier les hippies pour celui-ci, qui, selon Crystal, 'suggère que l'esprit ou le corps de l'ivrogne est analogue à une terre qui a été dévastée ou ruinée.'

Si vous vous interrogez sur l'expression «trois feuilles au vent», le atlantique a bien résumé celui-là aussi:



Si vous étiez sur un navire au début des années 1800, vous remarquerez peut-être que les trois coins de chaque voile étaient liés avec des cordes. Ces cordes étaient appelées «feuilles» et servaient à maintenir le navire stable face au vent. Lorsque les draps se détachaient, le navire zig-zagait d'avant en arrière, serpentant autour de la mer comme un marin ivre.

En fait, vers 1821, les gens se sont rendu compte que c'était peut-être la meilleure façon de décrire les marins ivres - ou toute personne ivre, d'ailleurs. C'était comme s'ils étaient «trois feuilles dans le vent».

Ce pirate est trois feuilles au vent



Nous nous préoccupons de boire, mais qu'en est-il du lendemain? De retour en 2008, le New yorkais a publié un résumé parmi les nombreux mots et expressions variés que les cultures du monde entier se sont développés pour faire référence à la tristesse insupportable d'une gueule de bois vraiment horrible. Ils n'ont pas fourni les phrases dans leur langue d'origine, juste des traductions, mais ils font le travail. Si vous avez déjà vécu une telle gueule de bois, la phrase polonaise pour un tel événement résonnera: un hurlement de chatons. Ce qui suit sont des traductions approximatives de phrases utilisées pour désigner une gueule de bois dans le monde.

  • Chine: «Drunk Overnight»
  • Danemark: «Charpentiers dans le foerhead.»
  • Égypte: «Toujours ivre»
  • El Salvador: «Réveillez-vous« en caoutchouc ».»
  • France: 'Réveillez-vous' avec une bouche en bois 'ou un' mal de cheveux '.'
  • Allemagne et Pays-Bas: «Ayez un« matou ».»
  • Japon: «Deux jours ivre»
  • Pologne: «Vivez un« hurlement de chatons ».»
  • Suède: 'Smacked From Behind'
  • Ukraine: Le New yorkais ont rapporté qu'ils avaient plusieurs mots, faisant allusion à la vieille blague sur les Esquimaux et leurs nombreux mots pour la neige, mais de manière frustrante, ils n'en révèlent aucun.
  • Israël: un ajout à la langue hébraïque moderne, le New yorkais a rapporté que «les experts de l'Académie de la langue hébraïque, à Tel Aviv, ont décidé qu'un tel terme était nécessaire, ils en ont donc inventé un: hamarmoret , dérivé du mot pour la fermentation. ( Hamarmoret fait écho à un usage de Jérémie, dans Lamentations 1:20, que la Bible King James traduit par «Mes entrailles sont troublées.»)

En revenant à la visionneuse Ngram de Google, nous pouvons voir que gueule de bois et gueule de bois sont tout à fait modernes. Peut-être que vos grands-parents ont été un peu plus durs comme tant de gens adorent le prétendre ...

Gueule de bois et gueule de bois au fil du temps

Images de pirates via Shutterstock.com . Graphiques via Google Ngram.